SPIP-Contrib

SPIP-Contrib

عربي | Deutsch | English | Español | français | italiano | Nederlands

282 Plugins, 197 contribs sur SPIP-Zone, 353 visiteurs en ce moment

Accueil > Rédaction > Tutoriaux rédacteurs > Créer de grands tableaux dans SPIP

Créer de grands tableaux dans SPIP

Méthode pour aider à l’ecriture de longs tableaux dans SPIP

6 décembre 2007 – par jigé94 – 14 commentaires

5 votes

Ce tutoriel décrit une méthode pour automatiser la mise en place des séparateur de champs (pipe| ou ") des tableaux de SPIP

La question des grands tableaux dans SPIP

Transcrire dans SPIP des tableaux issus d’un traitement de texte ou d’un tableur et comportant de nombreuses colonnes et/ou rangées relève parfois du cauchemar !

En effet, dans SPIP les séparateurs des champs (les cellules ou les cases d’un tableau) sont codés par un | (« Pipe », caractère spécial obtenu en pressant simultanément 2 touches : touche "alt gr"et la touche 6) .

PNG - 83 ko
Un tableau « complexe »
  • A gauche, le tableau un traitement de textes .
  • A droite, le même, codé en spip, ouvert dans le bloc notes

Pour faciliter la tâche, 2 solutions sont possibles :
-  utiliser la barre typographique
-  ajouter le code manuellement

1.1- Utiliser le bouton tableau de la barre du plugin Barre Typographique V2

Ce bouton ouvre une fenêtre comportant un tableau à compléter manuellement ou par copier-coller.

PNG - 29 ko
La barre de raccourcis typographiques et la fenêtre « tableau » à compléter
Avec ce tableau à compléter les codes de champs sont placés automatiquement... mais il faut autant de copier coller que de cases dans le tableau !

Ainsi, le tableau donné en exemple ci-dessus comporte 3 colonnes sur 25 lignes (environ), soit 75 cellules . Cela oblige dans ce premier cas à 75 copier + 75 coller !!!

1.2- Ajouter le code manuellement

Ceci directement dans un traitement de textes ou dans le bloc-notes. Il faut alors placer un signe « | »…entre les valeurs des cellules et - en plus - au début et à la fin de chaque ligne du tableau.

Ce qui revient à insérer 4 x 25 signes « pipes » donc 100 opérations ; ce qui est tout de même plus rapide que la méthode précédente !!!

2- Une méthode pour insérer automatiquement les caractères spéciaux.

2.1- Dans votre traitement de textes :

Vous sélectionnez et copiez ( ctrl+c) votre tableau

2.2- Utiliser le tableur. ( Excel ou Oo Calc)

  • Ouvrez le tableur
  • Collez le tableau ( ctrl+v) : chaque « valeur » est copiée dans une cellule de la feuille de calcul.
PNG - 13.5 ko
Le tableau copié dans Excel
remarquer en haut pour les cellules du titre que les 2 premières lignes sont fusionnées.
  • Vérifier que des cellules ne sont pas fusionnées . L’exemple précédent montre que la rangée du titre est constituée des cellules fusionnées des lignes 1 et 2 . Pour supprimer cette « fusion », dans Excel, décocher l’option du menu « format > alignement ».
PNG - 9 ko
Le menu « format > alignement »
repérer en bas la case à décocher pour supprimer la fusion des cellules

Le contenu de la seconde ligne pourra soit être ajouté à la première ligne soit mis en « notes de bas de page » ou toute autre solution aboutissant à une bonne compréhension des données !
Pour simplifier dans cet exemple on supprime (provisoirement) l’expression « 0,1M ».

  • Insérez une colonne à gauche de votre tableau et une à droite.
  • Sur la première ligne, placez un X (ou une autre lettre) dans chacune des 2 cellules situées de part et d’autre des titres (soit ici A1 et E1) .
PNG - 5.7 ko
Insertion de colonnes de part et d’autre du tableau.
  • par sécurité, effectuez la même opération sur la dernière ligne du tableau.

Ces "X" ou autres lettres ajoutées permettent lors de l’opération suivante – enregistrement au format CSV – de placer des séparateurs de champs en début et fin de ligne.

  • Enregistrez le fichier au format .CSV (au lieu de xls etc...) dans ce format, par défaut, les séparateurs des champs sont des " ;" point virgule.
  • Dans cet exemple, on a enregistré sous « tampon4.csv », puis on ferme le logiciel de calcul.

2.3- Utiliser le bloc note

  • Ouvrez votre fichier « xxx. Csv » Pour voir les fichiers .csv. , dans la fenêtre « ouvrir » prenez soin , dans le cadre « fichier de type » de sélectionner « tous les fichiers » au lieu de.txt (extension du type "fichier texte" qui est affiché par défaut)
PNG - 41.4 ko
ouverture d’un fichier CSV dans le bloc-notes

Le fichier ouvert dans le bloc note montre les points virgules séparant les champs et les X au début et en fin de la première ligne (titres des colonnes) et sur la dernière ligne du tableau.

PNG - 9.4 ko
le fichier .CSV ouvert dans le bloc-notes
les codes séparateurs de champ sont des points virgules
  • Il faut alors supprimer les 4 X qui n’ont aucun autre intérêt que de permettre la création de « fausses » colonnes et de faire placer les «  ; » séparateurs de champ en début et fin de ligne !
  • Dans le menu édition > remplacer, complétez le champ rechercher par «  ; » et remplacer par « | » puis cliquez sur « remplacer tout » ….
PNG - 12.6 ko
menu « edition>remplacer »
permet de remplacer les «  ; » par des « | » .

on obtient :

PNG - 7.9 ko
codage du tableau dans SPIP
les « points virgules » sont remplacés par des « pipes »
  • Il est alors possible à ce stade [1] d’ajouter les codes d’enrichissement typographique pour le titre ; à savoir 2 accolades de part et d’autre de chacun des champs de la première ligne , pour afficher les titres de colonnes en gras.
PNG - 1011 octets
Enrichissement typographique de la ligne des titre
la double accolade encadrant chaque mot entraîne un affichage des mots en gras.

Une fois le code complété …

  • sélectionnez et copiez le tout (vous êtes dans le bloc-notes)

2.4- Fin du travail dans SPIP

-  Cliquer sur le bouton « modifier l’article » comme pour saisir du texte
-  Placez votre curseur à l’endroit qui doit recevoir le tableau
-  Collez le code du tableau dans SPIP et enregistrez.
Vous obtenez ceci :

PNG - 2.5 ko
L’aperçu du tableau dans SPIP

C’est un peu long à expliquer, mais infiniment plus rapide à mettre en œuvre… et dans le cas de tableau de plus de 20 ou 25 cellules il n’y a pas à hésiter !

Notes

[1Si vous le préférez, il est également possible de le faire ultérieurement dans SPIP

Retour en haut de la page
Chargement en cours...

Ça discute par ici

  • Champs Extras 3

    16 janvier 2012 – 394 commentaires

    Ce plugin permet de créer et/ou de gérer des champs supplémentaires dans les objets éditoriaux de SPIP. Il permet donc de prendre en compte et d’afficher de nouveaux éléments dans n’importe quel objet éditorial de SPIP. Screencast Vous n’aimez pas lire  (...)

  • SPIP-Listes

    30 novembre 2006 – 2082 commentaires

    SPIP-listes permet la gestion et l’envoi de lettres d’information (newsletters) au moyen d’un courriel au format html ou texte. Il est possible d’envoyer des messages aux abonnés qui se sont formellement inscrits à une ou plusieurs lettres (...)

  • Menus

    18 août 2009 – 866 commentaires

    Créez enfin vos menus facilement !

  • oEmbed

    4 décembre 2013 – 67 commentaires

    C’est quoi ce truc ? oEmbed est un protocole ouvert qui permet d’insérer le contenu d’une page web dans une autre page. Le contenu inséré peut être de plusieurs types : photo, vidéo, URL ou extrait HTML. L’échange d’information a lieu entre un site (...)

  • Maparaan (Squelette)

    21 mars 2011 – 260 commentaires

    Un squelette principalement pour les sites de type blog. Présentation : Adaptation pour Zpip du thème Wordpress Maparaan conçu par Padd Solutions. Voir une démo du thème et du squelette Maparaan. Ce squelette a été conçu pour le thème du même nom. (...)