SPIP-Contrib

SPIP-Contrib

عربي | Deutsch | English | Español | français | italiano | Nederlands

286 Plugins, 197 contribs sur SPIP-Zone, 250 visiteurs en ce moment

Accueil > Vie de SPIP et autour de SPIP > Charte et vie SPIP-Contrib > Archives Vie SPIP-Contrib > Carnet chantier SPIP-Contrib - archives avant 2007 > Petite histoire de SPIP-Contrib (était « BenSpip »)

Petite histoire de SPIP-Contrib (était « BenSpip »)

12 janvier 2006

La page de Ben.
-  EX Webmestre de spip-contrib
-  EX membre de l’équipe des admin de spip-contrib.

Spip-contrib reloaded

SPIP-Contrib est un vieux site (3 ans déja), on pourrait refaire l’histoire mais bon c’est pas passionnant ;-) et pour les curieux, il y a une vieille interview qu’on avait faite avec filifab.

Donc je redonne en deux mots la philosophie de spip-contrib au début :
-  avoir un site central qui regroupe les contributions
-  avoir des contributions testées et de bon niveau

Au début, avec Filifab, on gérait le site tranquillement et on faisait « la chasse » aux contribs.

Très vite, plus besoin de chasser les contribs arrivaient toutes seules.

On a donc « administré » d’autres personnes pour nous donner un coup de main.
On a également mis en place d’autres « règles » :
-  on ne valide pas ses propres contribs
-  on valide une contrib si deux admins sont d’accord

Pour dynamiser et faire que la validation soit plus attrayante, on a fait aussi des spip-contrib night : sur IRC pendant un soir, c’était séance validation... On l’a fait 3/4 fois et cela a bien fonctionné.

Afin de faciliter le travail, on a aussi mis en place des mots clés réservés aux administrateurs (genre Ben-OK-POUR-VALIDATION).

Une liste de discussion admin @ spip-contrib.net a également été mise en place... mais cette liste a montré ses limites : il y a eu un nombre de TROLLS impressionnants et je trouvais que la liste n’avait plus aucun intérêt (c’est un jugement personnel que beaucoup de monde ne partage pas)

Voilà, c’est la minuscule histoire de spip-contrib vu par le dinosaure...
Maintenant, je pense qu’il faut trouver un autre mode de fonctionnement plus autonome pour spip-contrib qu’il soit moins basé sur un/une des admins.

Dernière modification de cette page le 28 mars 2013

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici Les choses à faire avant de poser une question (Prolégomènes aux rapports de bugs. )
Ajouter un document

Retour en haut de la page

Ça discute par ici

  • Adaptive Images

    15 novembre 2013 – 66 commentaires

    Un plugin pour permettre aux sites responsive d’adapter automatiquement les images de la page à l’écran de consultation. Adaptive Images, que l’on pourrait traduire par Images adaptatives, désigne la pratique qui vise à adapter les taille, (...)

  • Métas

    8 août 2009 – 50 commentaires

    Ce petit plugin permet l’ajout, depuis l’espace privé, de metatags aux articles et rubriques de SPIP, ainsi que la mise en exergue de mots importants.

  • Brownie

    6 juillet 2012 – 43 commentaires

    Brownie est une adaptation pour Zpip du thème du même nom initialement développé par Egrappler.com. Présentation Brownie est un thème Responsive à deux colonnes. La démonstration ci-dessous utilise la version 2.0.0 de Brownie, la dist de SPIP3 (...)

  • Métas +

    3 décembre – 13 commentaires

    Améliorez l’indexation de vos articles dans les moteurs et leur affichage sur les réseaux sociaux grâce aux métadonnées Dublin Core, Open Graph et Twitter Card. Installation Activer le plugin dans le menu dédié. Dans le panel de configuration, (...)

  • Acces Restreint 3.0

    11 décembre 2008 – 785 commentaires

    Le plugin accès restreint permet de définir et de gérer des zones de l’espace public en accès restreint. Cette version du plugin a été redévelopée et optimisée tout spécialement pour SPIP 2.0. Il en découle une amélioration des performances sur les gros (...)

Ça spipe par là