Champs Extras 2

Ce plugin permet de créer et/ou de gérer des champs supplémentaires dans les objets éditoriaux de SPIP. Il permet donc de prendre en compte et d’afficher de nouveaux éléments dans les articles, rubriques, mots, groupes de mots, auteurs et sites.

Installation

  • Le plugin est téléchargeable à cette adresse : Champs Extras2.
  • L’interface de gestion graphique est dans un autre plugin : Champs Extras2 Interface (nécessite les plugin Saisies et Bonux).
  • Il suffit de décompresser ces zips dans le répertoire plugins/ ou d’utiliser le chargeur automatique.

Les nouveaux champs sont créés dans les tables SQL correspondantes (table SQL «spip_rubriques» pour l’objet éditorial «rubrique»). Chaque champ nouveau est une nouvelle colonne dans la table SQL. C’est ce qui le différencie des champs extras présents avant SPIP 2.0 qui stockaient l’ensemble des champs dans une seule colonne «extra» des tables SQL. Ces nouveaux champs peuvent donc être appelés dans les squelettes SPIP directement par #NOM_DU_CHAMP.

Ce plugin est séparé en deux éléments indépendants :

  • le premier, «core» donne accès aux fonctions de création, de gestion et d’affichage des champs, mais pour d’autres plugins. Un exemple de plugin (Post-scriptum sur les rubriques) dans le dossier extensions montre comment créer des plugins offrant des champs prédéfinis.
  • le second, «interface» profite des points d’entrées et des fonctions du plugin «core» pour proposer une interface graphique de gestion et de création de ces champs supplémentaires.
Champs Extras 2
Champs Extras 2
Page récapitulative des éléments
Champs Extras 2
Champs Extras 2
3 champs ajoutés sur les articles.

Créer un nouveau champ via l’interface graphique

Nécessite : SPIP 2.0, Champs Extras Core (cextras), Champs Extras Interface (iextras), SPIP Bonux et Saisies.

Seuls les webmestres du site ont accès à ce panneau de configuration (l’auteur numéro 1 par défaut). Pour déclarer de nouveaux webmestres, il faut spécifier (en SPIP 2.0) leurs numéros d’auteur dans la constante _ID_WEBMESTRES en ajoutant cette ligne dans le fichier mes_options.php :

  1. define(’_ID_WEBMESTRES’,1:743:99);

Exemple 1 : ajout d’un prénom sur un auteur

Nous allons créer un champ ’prenom’ sur les auteurs de SPIP.

Affichage du nouveau champ “Prénom” en bas du formulaire de saisie d'un auteur.
Affichage du nouveau champ “Prénom” en bas du formulaire de saisie d’un auteur.

Pour cela, il faut aller dans «Configuration > Champs Extras» et cliquer l’icône «Créer un champ extra».

Champs Extras 2
Champs Extras 2
Page d’édition d’un nouveau champ

Le formulaire doit être rempli en indiquant correctement les saisies demandées, car certaines ne seront plus modifiables par la suite (champ, table et ligne SQL). Découvrons les éléments à renseigner :

  • Champ : Le nom du champ SQL de la table. Ici, saisir : «prenom». Notez que les champs devront être saisis sans accents ni espaces (les espaces sont à remplacer de préférence par des _). La valeur du champ supplémentaire pourra être affichée dans un squelette avec la balise #PRENOM;
  • Objet éditorial : Table sur laquelle s’applique ce champ, ici «Auteurs»;
  • Label de la saisie : Correspond au nom qui s’affichera dans le formulaire d’édition et dans un squelette avec la balise [(#CHAMP_EXTRA{champ, label})]. Dans cet exemple, saisir «Prénom». Si vous voulez saisir le label du champ avec ses traductions, voir plus bas “Afficher les labels des champs”.
  • Type de saisie : Le type de saisie permet d’afficher tel ou tel type de formulaire pour remplir le champ demandé. Ce peut être une simple ligne (affichera un input de type text, comme pour, par exemple, un sous-titre), un bloc (affichera une zone de saisie textarea), un élément à deux entrées oui ou non, etc. Ces éléments sont définis dans le dossier extra-saisies/. De la même maniere, le dossier extra-vues/ permet de gérer des vues particulières (ce qui est affiché lorsqu’on visualise un élément éditorial, et non lorsqu’on l’édite). Ici, nous avons besoin de la saisie «ligne». À noter : il est assez simple de créer de nouveaux masques de saisie et de vue.
  • Liste de valeurs : Certaines saisies peuvent nécessiter une liste de clé/valeurs pour fonctionner, comme les cases à cocher, les boutons radio ou les sélections. Il faut les indiquer dans ce champ quand nécessaire.
  • Champ obligatoire : Le champ doit-il être obligatoirement renseigné par l’auteur ?
  • Recherche : Cocher cette case si le champ soit être inclu au moteur de recherche;
  • Définition SQL : Correspond à la syntaxe SQL décrivant l’élément. Cette description permet de créer le champ dans la table. Par défaut, c’est un élément “texte” qui est proposé. On pourrait aussi mettre dans ce cas varchar(30) NOT NULL DEFAULT ''
  • Traitements automatiques : Cochez cette case si la saisie contient des raccourcis typographiques ou des chaines de langues.
  • Explication de la saisie : Affiché dans le formulaire de saisie du champ. Ici, ce n’est pas nécessaire, mais dans d’autres cas, ce pourrait être par exemple «Cocher aux moins deux éléments sur les quatre proposés». Un code de langue peut aussi être utilisé, ainsi que les blocs multilingues (valable à partir de Champs Extra2 v1.10.0 et Interfaces pour Champs Extra v1.3.0) ;
  • Classe CSS : Rajouter le nom des classes CSS, séparés par un espace, qui seront appliquées au formulaire de saisie champ. Par exemple, pour un champ de type «ligne», les classes seront rajoutées à la balise input.

À la soumission de ce formulaire de création, le champ est créé. Le formulaire de l’auteur dispose maintenant d’un champ supplémentaire.

Exemple 2 : Attribution d’un auteur à une brève

Nous allons créer un champ ’id_auteur’ sur les brèves de SPIP, permettant d’attribuer un auteur aux brèves. Cliquer l’icône «Créer un champ extra» et remplir comme indiqué :

  • Champ : Saisir : «id_auteur». La balise #ID_AUTEUR pourra donc être utilisée sur les brèves;
  • Objet : «Brèves»;
  • Label : «Nom de l’auteur», ou «Auteur de la brève».
  • Type de saisie : nous avons besoin de la saisie «auteur».
  • Définition SQL : ce qui nous intéresse est un identifiant numérique pour stocker l’identifiant de l’auteur. On remplace donc par : bigint(21) NOT NULL DEFAULT 0.

Créer un nouveau champ via un plugin

Nécessite : SPIP 2.0, Champs Extras Core (cextras).

Vous pouvez utiliser les API du plugin core pour proposer un plugin gérant des champs qu’il définit.

Pour cela, il faut créer un plugin nécessitant le plugin «Champs Extras Core» et utilisant un pipeline «declarer_champs_extras» comme ceci :

<plugin>
	<nom>Un auteur sur les brèves</nom>
	<auteur>Vous !</auteur>
	<licence>GNU/GPL</licence>
	<version>0.1</version>
	<version_base>0.1</version_base>
	<description>
	Ajoute un champ "id_auteur" sur les breves de SPIP.
	</description>
	<etat>stable</etat>
	<prefix>auteur_sur_breves</prefix>
	<necessite id="cextras" version="[0.8;]" />
	<install>base/auteur_sur_breves_install.php</install>
	<pipeline>
		<nom>declarer_champs_extras</nom>
		<inclure>base/auteur_sur_breves.php</inclure>
	</pipeline>
</plugin>

Vous devrez alors créer les fichiers base/auteur_sur_breves_install.php et
base/auteur_sur_breves.php avec pour contenu par exemple :

auteur_sur_breves.php :
Il permet de déclarer les champs extras, en reprenant les mêmes éléments que le formulaire de l’interface.

<?php
if (!defined("_ECRIRE_INC_VERSION")) return;
 
function auteur_sur_breves_declarer_champs_extras($champs = array()){
	$champs[] = new ChampExtra(array(
		'table' => 'breve', // sur quelle table ?
		'champ' => 'id_auteur', // nom sql
		'label' => 'Auteur de la br&egrave;ve', // chaine de langue 'prefix:cle'
		'precisions' => '', // precisions sur le champ
		'obligatoire' => false, // 'oui' ou '' (ou false)
		'rechercher' => false, // false, ou true ou directement la valeur de ponderation (de 1 à 8 generalement)
		'type' => 'auteur', // type de saisie
		'sql' => "bigint(21) NOT NULL DEFAULT 0", // declaration sql
	));
	return $champs;
}
?>

auteur_sur_breves_install.php :
Il indique les actions à réaliser à l’installation et à la désinstallation du plugin. Ici, on appelle simplement des fonctions du plugin «Champs Extras Core»

<?php
if (!defined("_ECRIRE_INC_VERSION")) return;
 
include_spip('inc/cextras_gerer');
include_spip('base/auteur_sur_breves');
 
function auteur_sur_breves_upgrade($nom_meta_base_version,$version_cible){
	$champs = auteur_sur_breves_declarer_champs_extras();
	installer_champs_extras($champs, $nom_meta_base_version, $version_cible);
}
 
function auteur_sur_breves_vider_tables($nom_meta_base_version) {
	$champs = auteur_sur_breves_declarer_champs_extras();
	desinstaller_champs_extras($champs, $nom_meta_base_version);
}
?>

Cas des listes d’énumération :

Pour les types d’énumération, il faut indiquer un tableau PHP d’éléments clé=>valeur. Exemple :

$champs[] = new ChampExtra(array(
	'table' => 'rubrique', // sur quelle table ?
	'champ' => 'enum', // nom sql
	'label' => 'info_enum', // chaine de langue 'prefix:cle'
	'type' => 'menu-cases', // type de saisie
	'enum' => array(
		"cle1"=>"valeur1", 
		"cle2" => "valeur2",
		"cle3" => "valeur3",
	),
	'sql' => "text NOT NULL DEFAULT ''", // declaration sql
));

Rien de plus...

Prendre en compte des champs déjà existants

Le champ “ville” créé manuellement dans la base de données apparait dans la liste des champs gérables par Extras.
Le champ “ville” créé manuellement dans la base de données apparait dans la liste des champs gérables par Extras.

Il est possible que vous ayez déjà ajouté des champs dans les tables SQL des objets éditoriaux de SPIP, par exemple en utilisant phpMyAdmin. Dans ce cas, vous aimeriez qu’ils soient pris en compte dans l’interface privée de SPIP.

Pour ce faire, le plugin «Interface pour Champs Extras» établit la liste les champs existants et vous signale ceux qui sont gérés par «Champs Extras2», ainsi que ceux qui ne le sont pas. Il suffit donc d’associer le champ voulu via le lien «gérer ce champ», puis de modifier la valeur des labels et le type de saisie de ce champ.

Créer de nouveaux types de saisies

Pour créer un nouveau type de saisies, il suffit de créer les deux squelettes nécessaires à la saisie et à l’affichage des champs extras qui utiliseront ce nouveau type de champ.

Ces squelettes doivent porter le même nom que le nouveau type de champ et doivent être placés dans les répertoires extra-saisies et extra-vues. Ces deux répertoires peuvent être créés dans le dossier de vos squelettes (par défaut le répertoire /squelettes) ou dans le dossier du plugin que vous développez pour rajouter des champs extras.

Par exemple, si vous utilisez le Plugin Contacts & Organisations, qui crée le nouveau type d’objet SPIP contact et que vous souhaitez créer des champs extra de type contact, vous devez créer les squelettes /squelettes/extra-saisies/contact.html et /squelettes/extra-vues/contact.html et y écrire le code nécessaire à l’affichage et à la saisie des champs extra de ce type.

Pour l’écriture des squelettes de la saisie et de la vue, vous pouvez utiliser les paramètres suivants :

  • champ_extra : nom du champ,
  • label_extra : label du champ,
  • valeur_extra : valeur du champ,
  • erreur_extra : erreur du champ,
  • precisions_extra : précisions du champ,
  • obligatoire_extra : renvoie “obligatoire” si le champ est obligatoire, une chaine vide dans le cas contraire.

Par exemple, la saisie ligne qui affiche une balise HTML input type=text s’affiche avec le fichier ligne.html comme ceci :

<li class="editer_[(#ENV{champ_extra})][ (#ENV{obligatoire_extra})][ (#ENV{erreur_extra}|oui)erreur]">
	<label for="#ENV{champ_extra}">#ENV{label_extra}</label>
		[<span class='erreur_message'>(#ENV**{erreur_extra})</span>]
		[<p class="explication">(#ENV{precisions_extra})</p>]
		<input type='text' class='text' name='#ENV{champ_extra}' id='#ENV{champ_extra}' value="#ENV{valeur_extra}" />
</li>

Afficher les champs multiples avec #LISTER_VALEURS et #LISTER_CHOIX

Les saisies de type “menu-case”, “menu-enum” ou “menu-radio” enregistrent en base de données les clés des listes de saisie et non leurs valeurs. Pour obtenir leurs valeurs, vous pouvez utiliser la balise #LISTER_VALEURS (Version de cextras >= 1.0.0) qui prend un ou deux arguments :

  • nom : qui doit obligatoirement être un texte, sans balises. On ne peut donc pas écrire #LISTER_VALEURS{#GET{nom}}.
  • séparateur : un séparateur optionnel (par défaut : “,”).

Exemple :

Soit le tableau suivant d’un champ extra “voiture” de type “case” :

R19, Renault 19
R21, Renault 21
C15, Citroën C15

Si vous cochez les 2 premiers vous obtiendrez dans un squelette :

#VOITURE : R19,R21
#LISTER_VALEURS{voitures} : Renault 19, Renault 21
#LISTER_VALEURS{voitures, " / "} : Renault 19 / Renault 21
#LISTER_VALEURS**{voitures} : Array 
En fait un tableau précisément comme ceci :
    array(
        'R19' => 'Renault 19',
        'R21' => 'Renault 21'
   )

Pour afficher la liste complète des valeurs de la liste (pour permettre par exemple à l’internaute de faire un choix dans un menu déroulant), vous pouvez utiliser la balise #LISTER_CHOIX, combiné avec une boucle POUR :

<BOUCLE_liste_voitures(ARTICLES){id_article}>
        	<select name="voitures">
	 <BOUCLE_liste(POUR){tableau #LISTER_CHOIX**{voitures}}>
        	<option value="#CLE">#VALEUR</option>
	</BOUCLE_liste>
	</select>
</BOUCLE_liste_voitures>

Si vous deviez utiliser cette boucle dans une rubrique, il faudrait limiter la boucle à un seul article, sinon, celle-ci répéterait l’affichage des valeurs possibles du champ autant de fois qu’il y a d’articles dans la rubrique. Cela tient à la manière dont #LISTER_CHOIX**{champ} est calculée pour l’instant.

<BOUCLE_liste_voitures(ARTICLES){id_article}{0,1}>
        	<select name="voitures">
	 <BOUCLE_liste(POUR){tableau #LISTER_CHOIX**{voitures}}>
        	<option value="#CLE">#VALEUR</option>
	</BOUCLE_liste>
	</select>
</BOUCLE_liste_voitures>

Afficher les champs de type auteur ou auteurs

Les saisies de type “auteur” ou “auteurs” enregistrent en base de données les identifiants du ou des auteurs choisit et non le(s) nom(s) de(s) auteur(s).

Si vous créez un champ de type “auteur” sur les articles, par exemple “responsable” vous devez passer par une boucle de type AUTEURS pour afficher le nom du responsable sur la page de l’article (notez l’utilisation du critère {tous} qui permet d’afficher des auteurs qui n’ont pas rédigé d’articles) :

<BOUCLE_article(ARTICLES){id_article}>
<BOUCLE_responsable(AUTEURS){id_auteur=#RESPONSABLE}{tous}>
#NOM
</BOUCLE_responsable>
</BOUCLE_article>

Dans le cas où le champ est de type “auteurs” et se nomme “responsables”, la boucle devient :

<BOUCLE_article(ARTICLES){id_article}>
<BOUCLE_responsables(AUTEURS){id_auteurs IN (#RESPONSABLES|explode{","})}{tous}>
#NOM
</BOUCLE_responsables>
</BOUCLE_article>

En effet, #RESPONSABLES contient les identifiants des auteurs séléctionnés, séparés par des virgules.

Toujours dans le cas où vous auriez créé un champ “responsables” de type “auteurs”, pour afficher la liste des articles auquels ont été affectés un responsable donné, vous pouvez utiliser la boucle suivante :

<BOUCLE_articles(ARTICLES){responsables == #VAL{'(^|,)'}|concat{#ID_AUTEUR,'($|,)'} }>
 #TITRE
 </BOUCLE_articles> 

Afficher les labels des champs

Pour afficher le label d’un champ dans un squelette, vous pouvez utiliser la balise [(#CHAMP_EXTRA{nom_du_champ, label})].

Cette balise doit être écrite à l’intérieur d’une boucle correspondant au type de l’objet auquel a été rajouté le champ. Par exemple, si vous avez rajouté un champ prenom aux auteurs, vous pouvez afficher le label du champ et sa valeur par une boucle du type :

<BOUCLE_personne(AUTEURS){id_auteur}>
[(#CHAMP_EXTRA{prenom, label}) : ][(#PRENOM)]
</BOUCLE_personne>

Pour saisir les traductions d’un label, vous pouvez saisir un code de langue <:code_langue:> ou <:plugin:code_langue:> ou un bloc multilingue pour saisir la traduction dans différentes langues [1]. Par exemple <multi>[fr]Prénom[en]First name</multi>.

Migrer des «Champs Extras» aux «Champs Extras 2»

Les plugins «extras» et «extras2» sont compatibles : il est donc possible d’ajouter des champs supplémentaires tout en conservant ses champs extras à l’ancienne.

Toutefois, le plugin «interface» comporte un utilitaire de migration des anciens champs «extras» vers les champs «extras2». On y accède en appelant la page ecrire/?exec=conversion_extras.

Cet utilitaire liste les champs extras définis par un $GLOBALS['champs_extras'] dans le fichier mes_options.php, et, pour chacun, signale le nombre d’objets (articles, brèves...) pour lesquels ce champ existe et a une valeur non nulle. Vous pouvez alors saisir le nom du champ extras2 vers lequel vous souhaitez migrer ces données. Après vérification de l’existence du champ en question, les données seront supprimées du champ extra à l’ancienne, et recopiées dans le champ extras2 nouvelle manière.

Restrictions d’affichage des champs (expérimental)

Depuis le début du plugin, de façon expérimentale, il existe un moyen de restreindre l’affichage des champs en fonction d’autorisations spécifiques. Deux noms d’autorisations distinctes existent : voirextra et modifierextra. Le premier permet de montrer ou non le champ dans la vue du formulaire, le second dans la saisie.

Ils s’utilisent comme ceci, en créant des fonctions adéquates d’autorisations :

function autoriser_nomtable_nomchamp_voirextra($faire, $type, $id, $qui, $opt){}
function autoriser_nomtable_nomchamp_modifierextra($faire, $type, $id, $qui, $opt){}

Exemple :

Pour afficher un champ “ville” de l’objet “article” uniquement dans la rubrique 9, on glissera dans le fichier config/mes_options.php :

function autoriser_article_ville_modifierextra_dist($faire, $type, $id, $qui, $opt){
    $id_rubrique = $opt['contexte']['id_rubrique'];
    if (!$id_rubrique) {
        $id_rubrique = sql_getfetsel("id_rubrique", "spip_articles", "id_article=".intval($id));
    }
    if ($id_rubrique == 9) {
        return true;
    }
    return false;
}
 
function autoriser_article_ville_voirextra_dist($faire, $type, $id, $qui, $opt) {
    return autoriser('modifierextra', $type, $id, $qui, $opt);
}

API simplifiée de restrictions d’affichage des champs (expérimental)

La version 1.5.0 de cextras introduit une fonction restreindre_extras pour faciliter les restrictions habituelles des champs, c’est à dire définis en fonction de la rubrique à laquelle ils appartiennent.

Ces fonctions sont a placer dans le fichier squelettes/mes_fonctions.php. Leur rôle est de créer “à la volée” les fonctions d’autorisations adequates décrites plus haut.

Pour leur bon fonctionnement, il est nécessaire de charger la librairie inc/cextras_autoriser.

Les arguments de cette fonction sont sont :

  1. objet incriminé (article, rubrique, mot, site...)
  2. nom du/des champ(s) extras
  3. identifiants de restriction (par défaut des rubriques)
  4. cible (par défaut ’rubrique’, mais peut être ’secteur’ ou ’groupe’)
  5. recursif (false par défaut) (applique t’on aux éléments enfants ?)

Un exemple de fichier d’autorisation et diverses autorisations :

<?php
include_spip('inc/cextras_autoriser');
 
// restreindre le champ 'gamma' des articles, sur la rubrique 2
restreindre_extras('article', 'gamma', 2);
// restreindre le champ 'alpha' et 'beta' des articles, sur les rubriques 2 et 3
restreindre_extras('article', array('alpha', 'beta'), array(2, 3));
// restreindre le champ 'iota' des rubriques, sur la rubrique 37
restreindre_extras('rubrique', 'iota', 37);
// restreindre le champ 'iota' des rubriques, sur la rubrique 37 et ses sous rubriques
restreindre_extras('rubrique', 'iota', 37, 'rubrique', true);
// restreindre les champs 'alpha' et 'beta' des articles, sur les rubriques 37 et 38 et leurs enfants
restreindre_extras('article', array('alpha', 'beta'), array(37, 38), 'rubrique', true);
// lorsqu'on veut appliquer sur un secteur, preferer 'secteur' plutot que rubriques recursive. Pour restreindre au secteur 2 :
 restreindre_extras('article', 'beta', 2, 'secteur');
 
?>

Un argument supplémentaire permet donc de définir la fonction qui fera la recherche de validité, et vaut par défaut ’rubrique’, ce qui charge la fonction inc_restreindre_extras_sur_{rubrique}_dist. Le plugin supporte aussi secteur et groupemot :

// restreindre les champs 'motin' et 'moteur' des mots, sur le groupe 2
restreindre_extras('mot', array('motin',  'moteur'), 3, 'groupemot');

Notes :

  • Par soucis d’optimisation (moins de requetes SQL), il est préférable de regrouper en 1 seul appel au lieu de plusieurs lorsque c’est possible,
  • Il n’est pas possible de définir 2 restrictions différentes pour un même champ extra.
    // impossible (seul le 1er est pris en compte) :
    restreindre_extras('article', 'c1', 1);
    restreindre_extras('article', 'c1', 2);
    // Utiliser :
    restreindre_extras('article', 'c1', array(1, 2));
     
    // Mais grouper les champs dés que c'est possible (même identifiants d'application). Si :
    restreindre_extras('article', 'c1', array(1, 2));
    restreindre_extras('article', 'c2', array(1, 2));
    // Préférer :
    restreindre_extras('article', array('c1', 'c2'), array(1, 2));

Plugins compatibles avec les Champs Extras 2

La version 0.9 du plugin champs extras 2 permet d’étendre la liste des objets gérés. Des plugins peuvent donc déclarer un objet extensible via le pipeline “objets_extensibles” (à la condition que l’objet traverse un certain nombre de pipelines de SPIP).

Liste des plugins compatibles :

Footnotes

[1L’utilisation des blocs multilingue pour la saisie et l’affichage du label et de l’explication d’un champ extra est valable à partir de Champs Extra2 v1.10.0 et Interfaces pour Champs Extra v1.3.0).

updated on 2 October 2019

Discussion

287 discussions

  • 3

    Magnifique plugin!

    Il offre tellement de possibilités que c’est un vrai bonheur!

    Une idée pour savoir ... je m’explique:

    -  un plugin ZZ existe déjà pour SPIP 1.9 et ajoutait des extras en recopiant les champs via champs_homonymes dans spip_articles
    -  je voudrais faire un plugin ZZ SPIP2 presque “automatique” à partir des champs SQL supplémentaires récupérés et ajoutés depuis Champs extra2 tellement c’est facile!
    -  Est ce qu’il est possible de savoir ou la configuration est inscrite et la récupérer de manière à créer ensuite à la main ZZ_declarer_champs_extras ?

    merci pour tout

    • Je ne comprends pas ce que vous souhaitez faire, ni ce que faisait le plugin “champs homonymes” que je ne connais pas. Donc difficile de vous renseigner.

    • Bon, je retente...en simplifiant, car il me semble que ça pourrait être assez génial de générer des plugins avec champ extras2...

      En utilisant interface (de champs extra2) je peux facilement entrer mes champs sans trop me casser la tête, on est d’accord... alors disons que je crée un nouveau champ POUET dans la table spip_rubriques avec affichage sur une ligne.

      Maintenant je voudrais exporter la configuration (crée mais ou?) de ce nouveau champ pour intégrer cela dans un plugin rubriques_pouet totalement à part mais dépendant de Champs extras 2 (sans interface)
      j’aimerais donc savoir à quel endroit il faudrait intervenir pour récupérer le code généré à inclure dans un plugin.

      C’est juste que j’ai recopié à la main tous mes anciens champs et que je pensais qu’en automatisant cela ça pouvait servir à d’autres...

      voilou, en espérant avoir été plus clair

      ++

    • Tu peux alors créer une page “exec/iextras_export” dans le plugin interfaces si tu veux, effectivement, ce serait pas mal. Les infos sont sauvées dans la meta “iextras” (voir extensions/interface/inc/iextras.php), qui stocke un tableau linéarisé d’instances d’objets ChampExtra. Des fonctions sont présentes pour les récupérer facilement.

    Reply to this message

  • 3

    Bravo pour ce plugin, puissant et promis au plus bel avenir !

    Après les premiers tests, deux petites remarques :

    • Permettrait-il de réserver l’édition des champs aux administrateurs (comme l’adresse électronique ou le login) ?
    • On peut associer un auteur à un mot-clé (un peu comme un auteur à une brève). En revanche, l’inverse ne semble pas possible (dommage !).

    — Olivier

    • Question 1 : oui il le permet, mais ce n’est pas documenté :) (sous entendu susceptible d’évoluer) mais il existe 2 autorisations actuellement, “autoriser_voirextra_dist” et “autoriser_modifierextra_dist” (qui renvoient toujours true) surchargeables en créant des fonctions d’autorisations plus spécifiques :“autoriser_auteur_prenom_voirextra_dist” et “autoriser_auteur_prenom_modifierextra_dist” par exemple pour gérer l’autorisation de VOIR ou de MODIFIER l’extra “prenom” d’objet “auteur”.

      Question 2, je ne suis pas certain de tout comprendre, mais je ne vois pas de raison qu’ajouter un id_auteur sur un mot pose problème...

    • Mettre un id_auteur sur un mot fonctionne parfaitement. Je n’ai pas réussi l’inverse : associer un id_mot à un auteur, ce qui aurait permis d’attribuer un mot-clé à un auteur comme on le ferait pour un article...

    • Oui, cependant pour ce point, il vaut mieux attendre une prochaine version de SPIP, qui pourrait unifier les mots comme cela est fait pour les documents actuellement : les documents peuvent être liés à n’importe quelle table de SPIP (si le formulaire de liaison existe bien sûr !). Ce n’est pas le cas des mots encore, ni des forums. Ce sont deux gros chantiers là encore... (et non... c’est pas pour demain je tiens à préciser !)

    Reply to this message

  • 1

    Bonjour, et bravo pour ce travail.

    Installation du plugin OK sous spip 2.0.2.

    Je souhaite rajouter un champ: “technique_realisation” dans l’objet “site”

    Le paramétrage se fait sans problème

    La création dans la base est bonne (vérifiée sous phpmyadmin), mais pas d’affichage de la fenêtre de saisie sur la partie “Modifier ce site” afin de rentrer les données.

    Après essai dans une rubrique, celà marche, mais pas pour les sites???

    Une modification à peaufiner !

    Par avance, merci

    Reply to this message

  • Il est vraiment extra ce plugin
    merci fil & marcimat

    Reply to this message

  • ce plugin additionner a un plugin qui permettrai de créer de nouveaux objets en plus de articles, rubriques... ça serait parfait

    Reply to this message

  • Emmanuel Valluche

    alors là, chapeau bas ! Spip devient plus souple que souple. Ce genre de contrib démontre que Spip joue dans la cour des grands.

    Reply to this message

  • Génial, merci pour ta contrib :) juste une question, se serait pas possible de proposer une liste pré-établie avec les différentes options possibles pour les définitions SQL. Tout le monde ne parle pas MySqlanguage.

    BRAVO !!!

    Reply to this message

Comment on this article

Who are you?
  • [Log in]

To show your avatar with your message, register it first on gravatar.com (free et painless) and don’t forget to indicate your Email addresse here.

Enter your comment here

This form accepts SPIP shortcuts {{bold}} {italic} -*list [text->url] <quote> <code> and HTML code <q> <del> <ins>. To create paragraphs, just leave empty lines.

Add a document

Follow the comments: RSS 2.0 | Atom