Correction typographique des guillemets

Outil du Couteau Suisse permettant de remplacer les paires de guillemets droits (ou « chiures de mouches »), c’est-à-dire ‹"›, par les guillemets typographiques («», “”, etc.), lesquels dépendent de la langue dans laquelle on rédige.

Présentation

Cet outil est une fonctionnalité du plugin Le Couteau Suisse que vous pouvez trouver ici : Le Couteau Suisse. Pour avoir accès à la correction typographique des guillemets, il vous faut donc avoir préalablement installé ce plugin, puis activé l’outil Guillemets typographiques sur la page d’administration du plugin en espace privé.

Les claviers ne permettent pas de taper directement les guillemets : en effet, la touche <"> [1] n’insère pas un guillemet mais un symbole utilisé en informatique ; ce symbole, dans les textes en langues naturelles [2], doit être remplacé par les guillemets typographiques voulus par la langue dans laquelle on rédige. Ainsi, en français de France, les guillemets sont représentés par <«> pour l’ouvrant et <»> pour le fermant et en anglais par <“> et <”>.

En aucun cas <"> ne devrait, dans une bonne typographie, être employé : son principal défaut (outre sa forme droite) est en effet qu’il ne permet pas de distinguer le début et la fin d’une citation. Or, l’œil, déjà peu habitué à la lecture verticale qu’imposent les écrans, se repère mal lorsque les citations dépassent les quelques mots. Le confort de lecture est ainsi gêné.

L’absence des guillemets sur les claviers [3] a cependant conduit de nombreux rédacteurs à ignorer ces règles autant typographiques que visuelles. De plus, rares sont les rédacteurs actuels à posséder des connaissances typographiques.

SPIP, pour pallier cette absence, propose un bouton permettant de mettre des mots sélectionnés entre guillemets. Ce bouton n’est cependant pas accessible pour tous les champs de saisie (ainsi, il n’y a pas de barre d’insertion de caractères spéciaux pour les rubriques) et de nombreux rédacteurs, par méconnaissance de la typographie ou par « paresse », ne s’en servent pas. D’autre part, s’il existe des raccourcis claviers pour entrer les guillemets à la main (dépendant du système d’exploitation utilisé), il est parfois fastidieux de les utiliser [4].

Cet outil permet donc de remplacer automatiquement les guillemets droits par les guillemets corrects, et ce de manière transparente pour le rédacteur, de la même manière que les apostrophes droites <'> sont remplacées par les apostrophes courbes <’> ou que les espaces insécables sont introduites automatiquement devant les ponctuations hautes (<?!:;>).

Le texte situé à l’intérieur même des balises HTML (entre < et >) ou celui placé entre les balises <html> et </html>, <code> et </code>, <cadre> et </cadre>, <frame> et </frame>, <script> et </script>, <acronym> et </acronym> ou <cite > et </cite > est protégé : aucun guillemet n’y sera touché.

Fonctionnement

Le fichier actif de l’outil est outils/guillemets.php. Il contient une fonction qui :
1. vérifie la langue dans laquelle effectuer le remplacement ;
2. échappe dans un premier temps les guillemets à ne pas toucher (cf. ci-dessus) ;
3. remplace les paires de guillemets restantes par la version voulue selon les règles typographiques de la langue de composition (et supprime éventuellement l’espace après le guillemet ouvrant et celle avant le fermant : " mot ") ;
4. restitue les guillemets échappés.

L’outil est configuré pour agir grâce au pipeline post_typo : le texte original en base de donnée n’est donc pas touché. Seul l’affichage l’est.

Voici quelques exemples, selon la langue concernée :
-  "français" → « français » ;
-  "hongrois" → „hongrois” ;
-  "anglais" → “anglais” ;
-  "danois" → »danois« ;
-  "bulgare" → „bulgare“.

Limitations

Pour l’instant, ce plugin ne gère pas les guillemets de second rang, c’est-à-dire ceux qu’on emploie dans un texte déjà guilemeté. Ainsi, en typographie française :

« Il dit : “Bonjour” » / « Il dit : “Bonjour” d’une voix chevrotante »

ou, d’après la marche typographique de l’Imprimerie nationale :

« Il dit : « Bonjour » [5] / « Il dit « Bonjour » d’une voix chevrotante ».

Dans tous les cas, des guillemets droits enchâssés seront mal rendus. Par exemple, "Il dit : "Bonjour" d'une voix chevrotante." sera rendu par :

« Il dit : »Bonjour« d’une voix chevrotante. »

Footnotes

[1Ou « chiures de mouche » en jargon typographique. Cf. cette page.

[2Français, anglais, catalan, basque, etc.

[3Héritée du temps des machines à écrire, où, par économie de place, une seule touche avait été consacrée aux deux formes du guillemet.

[4Quand ce n’est tout bonnement pas impossible de le faire : sous MS Windows et Firefox, entrer les caractères étendus au moyen d’ALT suivi du code voulu conduit le navigateur, en raison de l’existence de touches d’accès rapides propres à SPIP, à quitter la page en cours.

[5Le guillemet fermant de premier rang est absorbé par le fermant de second rang, les deux ayant la même forme : « Il dit : « Bonjour » » n’est donc pas admis.

Cette contrib est une adaptation au Couteau Suisse de la contribution originale Correction typographique des guillemets de Vincent Ramos.

updated on 2 October 2019

Discussion

Aucune discussion

Comment on this article

Who are you?
  • [Log in]

To show your avatar with your message, register it first on gravatar.com (free et painless) and don’t forget to indicate your Email addresse here.

Enter your comment here

This form accepts SPIP shortcuts {{bold}} {italic} -*list [text->url] <quote> <code> and HTML code <q> <del> <ins>. To create paragraphs, just leave empty lines.

Add a document

Follow the comments: RSS 2.0 | Atom