Carnet Wiki

Guide du rédacteur

Version 9 — il y a 1 semaine YannX

Essai de sensibilisation des rédacteurs au bon usage des balises balise Typographiques
et aux risques d’utiliser du HTML lors de la rédaction de leurs articles.


----

SPIP autorise l’insertion de balises HTML dans les textes saisis.
Mis à part le cas particulier du modèle text appliqué à un document HTML, ces insertions ne bénéficient d’aucune analyse, ce qui nécessite des précautions importantes pour éviter de perturber les propres insertions HTML de SPIP.

Ces possibilités offrent des ouvertures certaines dans la mise en page, mais on évitera de les utiliser sans raisons impérieuses :

  • elles ne sont pas sans risques et, sous une apparence correcte peuvent cacher des incorrections graves du contenu de la page qui ne permettent pas d’affirmer que le rendu sera le même pour les clients HTTP ;
  • le site a une identité, définie lors de sa conception. Utiliser des séquences HTML personnelles casse cette identité et l’unité éditoriale du site ;
  • en insérant du HTML, on peut très facilement détruire les efforts faits par l’équipe de SPIP et le concepteur du site pour faciliter au maximum l’accessibilité du site aux handicapés...
  • SPIP utilise parfois le contenu d’un texte non pour le transmettre tel quel mais pour ses propres opérations (tri, filtrage, affichage en tant qu’attribut de balise ou d’arguments Javascript). Dans ce cas, le HTML ajouté perturbe fortement la mise en page.

On utilisera ces possibilités avec la plus extrême prudence...

D’autre part, l’imbrication des différents éléments de typographie peut apporter des surprises...


Texte encadré par les balises <html> ... </html>

Encadrer une portion de texte par les balises html force SPIP à le transmettre tel quel au client HTTP, sans appliquer les règles de mise en page de SPIP. Ce texte HTML sera donc interprété par le client HTTP.

Cette possibilité sera essentiellement utilisée pour insérer dans un article un texte HTML pré-existant.

SPIP ne vérifie pas le contenu entre ces balises. Celui-ci doit donc être correct et, idéalement, écrit en XHTML.

Texte encadré par les balises <code> ... </code>

Dans ce cas, ce texte est traduit par SPIP de sorte que le client HTTP le visualise tel quel.

Pour des articles techniques, notamment ceux rédigés par le WebMaster, cela permettra de citer des portions de code sans qu’elles soient interprétées [1].
Pour des articles sans contenu technique, cette possibilité n’offre pas d’intérêt.

Insertion de HTML

SPIP autorise l’insertion de balises HTML dans le corps du texte [2]

Cela permet certes d’ajouter de la couleur et d’autres effets typographiques, mais peut casser complètement la structure de la publication. On respectera donc scrupuleusement les règles ci dessous [3].

  1. Ne jamais utiliser d’autres balises que <span
  2. Tout <span> ouvert doit être fermé avant :
    • le prochain double retour à la ligne,
    • le prochain symbole de liste (-* , -** ,-# ,-## ,...),
    • la prochaine barre verticale de définition de colonne dans un tableau.
  3. Les <span> insérés ne doivent pas être à cheval sur les balises SPIP de typographie [4] ;
  4. Indépendamment du code HTML inséré, on évitera tout enchevètrement de balises différentes
     [5] ;
  5. Ne jamais utiliser de balises <html> dans :
    • les titres,
    • les noms d’auteur.