Spip-Bible 2

La version 2.0 de SPIP Bible apporte la possibilité de définir soit même la manière dont les passages s’affichent.

Installation et utilisation

Cette version s’installe comme n’importe quel plugin. En revanche, elle nécessite SPIP-Bonux.

L’utilisation repose sur le même principe que les anciennes versions. Les améliorations se situent essentiellement au niveau du code, ce qui permet d’inventer des nouvelles manières d’afficher un passage biblique (voire de proposer des comparaisons d’un passage dans différentes traductions).

Cette documentation est essentiellement à l’usage des développeurs

Améliorations et nouvelles possibilités

La version 2.0 de SPIP-Bible apporte les améliorations suivantes :
-  Meilleure séparation du code PHP et du code HTML : il est désormais possible de définir, grâce à des squelettes, la manière dont un passage biblique sera affiché.
-  Système de cache sur les calculs d’extraction de passage, permettant un gain significatif en performance.
-  Possibilité de passer un second paramètre à #FORMULAIRE_BIBLE_REFERENCE pour ne pas afficher le résultat dans un cadre : #FORMULAIRE_BIBLE_REFERENCE{lang,false}.

API de SPIP-Bible pour l’affichage

Avant la version 2.0, SPIP Bible fonctionnait ainsi :
-  il récupérait un passage biblique sur internet.
-  il le manipulait pour l’afficher de manière correcte, avec ou sans les <sup> et <br />.

Désormais, il fonctionne ainsi :
-  il récupère un passage biblique sur internet.
-  il en sort un tableau PHP qui possède la structure suivante :

Array
(
    [numero_chapitre] => Array
        (
            	[numero_verset] => texte verset
		[numero_verset] => texte verset
        )
 
    [numero_chapitre] => Array
        (
            	[numero_verset] => texte verset
		[numero_verset] => texte verset
        )
 
)


-  ce tableau est envoyé à un squelette SPIP, où grâce aux boucles (POUR) de SPIP-Bonux il est affiché.

Il est donc désormais possible d’afficher les versets autrement que selon le système standard (par exemple sous forme de tableau, ou sous forme de liste à puce) : il suffit de modifier un squelette SPIP.

Mais il est aussi aisé de définir désormais des nouveaux modèles, pour des fonctions avancées (par exemple, pour faire un tableau synoptique de traduction).

Voici quelques fonctions/filtres utiles :

  • bible($passage,$traduction='jerusalem',$mode_test=false). La fonction principale. Le premier paramètre est l’indication du passage sous la forme Gn1,2-2,1. Le second l’abréviation de la traduction à appeler. Le troisième argument permet de ne pas tout calculer, mais simplement de vérifier que la référence est écrite correctement. Cette fonction retourne un tableau contenant les valeurs suivantes :
    • passage : un tableau php qui donne le résultat de l’analyse de la référence passé en argument sous forme de tableau :
      • Entrée 0 => Abréviation du livre
      • Entrée 1 => Chapitre de début
      • Entrée 2 => Verset de début
      • Entrée 3 => Chapitre de fin
      • Entrée 4 => Verset de fin
    • passage_texte : le texte du passage sous forme de tableau PHP (voir plus haut).
    • separateur : le séparateur chapitre/verset dans la référence (dépend de la langue de traduction).
    • lang : le code lang de la langue de traduction.
    • spip_lang : la langue courante de SPIP (par exemple celle de l’article en cours).
    • lang_original : indique si la version est dans une langue « originale » (hébreu, grec, latin pour le moment), affiche son code langue.
  • bible_analyser_ref($passage,$traduction) : à partir d’une référence biblique, retourne le tableau d’analyse décrit plus haut (tableau « passage »). On passe en paramètre la traduction, car le séparateur chapitre/verset dépend de la langue.
  • afficher_references($livre,$cd,$vd,$cf,$vf,$trad,$separateur,$lang,$nommer_trad=true). Affiche la référence d’un passage, en s’occupant des <accronym> sur l’abréviation du livre, des problèmes de changement de langue etc. Le dernier paramètre permet d’afficher ou non la traduction utilisée.
  • bible_afficher_references_direct($ref,$traduction,$lang,$nommer_trad=true) : Même chose que précédemment, sauf qu’on passe comme premier argument une référence du type « Gn1,2-3 », le logiciel s’occupe de l’analyse.
  • traduction_longue($i) : retourne le nom d’une traduction à partir de son abréviation.
  • traduire_abreviation($abrev,$lang_original,$lang_traduction) : traduit l’abréviation d’un livre biblique d’une langue vers une autre.

Exemple

Le modèle <bible_synopse_traduction|passage=Gn1|traductions=BHS;LXX;TOB> est un exemple de ce qu’il est possible désormais de faire (vous pouvez remplacez Gn1, BHS et LXX et TOB par les passages et les traductions qui vous intéressent.

Bon amusement aux éventuels développeurs !

Discussion

Aucune discussion

Ajouter un commentaire

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Dernière modification de cette page le 4 juin 2017