Un compilateur à critère de boucles incluant du PHP et toute table SQL (V7)

Archive historique

Contribution archived for history purposes. May contains any interessant information either in forum comments or in article itself

Remplacement d’une partie du noyau Spip pour étendre son expressivité et augmenter ses performances. Comprend aussi, en option, un mécanisme détruisant automatiquement la plupart des caches rendus obsolètes par une modification dans un article, une rubrique, une brève ou un forum.

Le compilateur de squelettes ici présenté est l’aboutissement d’une travail de 9 mois décrit régulièrement sur ce site (voir le dernier bulletin de santé). On se contente ici d’en signaler les dernières nouveautés.

Le présent compilateur permet donc d’utiliser la balise BOUCLE sur d’autres tables SQL que les tables standards de Spip (par exemple {champs_table_interne=#CHAMP_TABLE_EXTERNE})
pour autant que ces tables soient décrites par un tableau PHP, dont on trouvera
des exemples dans inc_serialbase (et il suffit de rajouter le nom de cette table dans la liste des tables contenue dans ce même fichier pour
qu’elle soit automatiquement déclarée à la réinstallation de Spip). Mais de plus,
on trouvera dans le fichier tablextra.php (à installer impérativement dans ecrire/) un script qui génère automatiquement le formulaire de remplissage des entrées de cette table, et qui la remplit lorsque le formulaire est retourné. On lui donne dans l’URL le nom de la table et le fichier php qui contient sa description.
Ainsi:

tablextra.php?table=spip_breves&file=inc_serialbase

provoquera la construction d’un formulaire de saisie fonctionnellement proche
de ecrire/breve_edit et traitera le retour du formulaire comme
ecrire/breve.

D’autre part, il est possible de référencer certaines variables PHP, en écrivant {titre=$titrevoulu}. Les variables acceptées dans un critère sont celles transmises dans l’URL
ou dans la liste des variables de la balise INCLURE lorsqu’il s’agit d’un squelette
inclus. Ainsi, avec le critère ci-dessus dans un squelette nommé partitre.html, on peut appeler par http partitre.php3?titrevoulu=Un compilateur à critère de boucles incluant du PHP et toute table SQL et voir apparaître l’article portant ce titre. Cette fonctionnalité supplémentaire est assurée au moment de l’exécution du squelette, ce qui n’ajoute aucune passe
supplémentaire en PHP (rappelons qu’au contraire ce compilateur ramène à une seule le nombre de passe PHP lorsque le squelette et les balises utilisées n’en contiennent pas).

Les précédentes versions de ce compilateur s’accompagnaient d’un système de cache à travers MySQL. Ayant appris que plusieurs sites Spip n’avaient pas leur interprète PHP sur la même machine que le serveur SQL, et ayant découvert que
PHP disposait de la primitive flock, cette nouvelle version du cache revient à une stratégie de mise en cache par le système de fichiers, dans le répertoire CACHE. Le recours à flock garantit une gestion correcte des accès concurrents, sans page disparaissant inopinément et sans processus calculant simultanément la même chose. Le répertoire est à nouveau organisé en 16 sous-répertoires nommés par un chiffre hexadécimal,
toutefois le nom des fichiers est différent (c’est le pur MD5 déduit de l’URL,
son charcutage par la version standard pouvant poser problème).

Le système d’invalidation automatique des caches obsolètes, présenté dans les articles précédents, fait appel au serveur SQL
mais peut être désactivé si les sites à serveur SQL distant perçoivent effectivement une dégradation des performances (je serai curieux d’avoir des mesures).
En dehors du Tar de tout le compilateur, figure donc un fichier optionnel invalideur.php3 gérant les appels au serveur SQL pour mémoriser les dépendances des caches. Si on n’installe pas ce fichier dans ecrire/, on aura un gestionnaire de cache comparable à celui du Spip standard (mais déjà avec une gestion plus perfomante).
Si on l’installe, il faut alors supprimer le fichier inc_connect.php3, et procéder comme si on installait une nouvelle version de Spip, afin de déclarer au serveur SQL les tables supplémentaires.

Le Tar est une collection de fichiers remplaçant ceux de la version 1.7:
j’attends la stabilisation de la 1.7.2 pour converger.

Bonne expérimentation à tous.

updated on 23 June 2007

Discussion

Aucune discussion

Comment on this article

Who are you?
  • [Log in]

To show your avatar with your message, register it first on gravatar.com (free et painless) and don’t forget to indicate your Email addresse here.

Enter your comment here

This form accepts SPIP shortcuts {{bold}} {italic} -*list [text->url] <quote> <code> and HTML code <q> <del> <ins>. To create paragraphs, just leave empty lines.

Add a document

Follow the comments: RSS 2.0 | Atom