SPIP-Contrib

SPIP-Contrib

عربي | Deutsch | English | Español | français | italiano | Nederlands

289 Plugins, 197 contribs sur SPIP-Zone, 67 visiteurs en ce moment

Accueil > Interactivité, échanges > Email, Newsletters, listes de diffusion > Newsletter > Mailshot

Mailshot

16 janvier 2013 – par Cerdic – 308 commentaires

39 votes

Ce plugin prend en charge l’envoi en nombre d’info-lettres par email.

Mailshot permet l’envoi en nombre d’emails au moyen d’un SMTP (ou d’un service externe) dédié à cet effet. Il permet de limiter la cadence d’envoi.

Enfin, ce plugin implémente la partie send de l’API Newsletter et peut donc être utilisé avec les plugins Mailsubscribers et Newsletters pour l’envoi de Newsletters.

La question du SPAM

Avant de décrire en détail le fonctionnement du plugin, il est important de souligner que l’envoi de mails en nombre est rendu de plus en plus difficile en raison de la prédominance du SPAM. Plus de 95% des emails qui circulent sur les serveurs de courriers sont du SPAM. Les opérateurs de mails (FAI, gmail...) sont donc de plus en plus stricts dans les règles de filtrage.

En tant qu’éditeur de contenu et utilisateur de ce plugin, vous avez une responsabilité : n’envoyer du contenu qu’à des utilisateurs qui l’ont sollicité par une demande explicite. Lorsque vous ne respectez pas cette règle, vous envoyez des emails non sollicités, c’est à dire du SPAM. Et vous contribuez à renforcer les règles de filtrage des opérateurs de mail.

Cette situation généralisée entraine bien des désagréments :

  • certains mails légitimes n’arrivent jamais à vos destinataires ;
  • en tant qu’expéditeur régulier vous risquez d’être blacklisté, voire votre serveur risque d’être blacklisté.

C’est pour cette raison que ce plugin ne permets pas d’envoyer des mails à l’aide de la fonction mail() de PHP. Cette fonction permet l’envoi simple de mail, mais elle passe par un canal partagé entre tous les sites hébergés par un serveur. Si vous l’utilisez à mauvais escient, c’est tous les autres utilisateurs qui seront pénalisés.

C’est également pour cette raison que ce plugin propose d’utiliser un service d’envoi de mail (serveur SMTP dédié, service externe commercial) spécifique à cet usage. Ainsi, même si vos envois en nombre déclenchent - à tort ou à raison - un filtrage chez les opérateurs de mail, le reste du fonctionnement du site n’en sera pas affecté (envoi des mails d’inscriptions, de formulaire de contact, de notification de forum, de pétitions...). Utilisez cette possibilité et protégez le fonctionnement quotidien de votre site web.

Installation

L’installation du plugin nécessite le plugin Facteur qui prend en charge l’envoi des mails à l’aide d’un serveur SMTP.

Configuration

La configuration du plugin concerne le service d’envoi qui sera utilisé pour les envois en nombre ainsi que les réglages d’expéditeur (nom et email) :
Configuration du plugin Mailshot

Service d’envoi

Le réglage par défaut est d’utiliser le même service d’envoi que pour les autres mails (soit le serveur de mail SMTP configuré dans le plugin Facteur). Ce réglage fonctionne mais n’est pas conseillé comme indiqué plus haut.
Si aucun serveur SMTP n’est configuré par défaut, le premier choix est désactivé comme ceci :

Cette fois vous n’y couperez pas : vous devez alors absolument choisir un autre service pour l’envoi de vos emails.

Vous pouvez configurer un serveur SMTP (celui qui gère les emails de votre nom de domaine, Gmail...) (assurez vous dans tous les cas qu’il accepte que vous passiez par lui pour cet usage) :

Sinon, et c’est la solution la plus fiable, il vaut mieux utiliser un service dédié à l’envoi de mails en nombre comme Mailjet [1], Sparkpost [2] ou Mandrill [3] (disclaimer : l’auteur n’a aucun intérêt dans ces services commerciaux).

Le plugin propose aussi l’utilisation du service Mandrill, mais celui-ci est désormais soumis à l’utilisation d’un compte MailChimp payant, ce qui en restreint l’accès.

Cadence d’envoi

Dans tous les cas, que vous utilisiez un serveur SMTP ou un service externe, il est possible, voire probable, que vous soyez soumis à une cadence d’envoi maximale (nombre maximum de mails par quart-d’heure, par heure, par jour...). Dans ce cas là, convertissez cette cadence maximale en nombre de mail par jour et renseignez le champ Limiter la cadence d’envoi. La cadence sera prise en compte en espaçant l’envoi des mails de façon régulière pour ne pas dépasser cette moyenne journalière.

Envoi rapide

A contrario, si vous utilisez un service d’envoi capable d’envoyer très vite, ou de tout recevoir très vite et de mettre en attente les envois surnuméraires (c’est le cas de Mandrill notamment), vous pouvez activer l’option d’envoi rapide.

Quand cette option est cochée le plugin essaye d’envoyer aussi rapidement que possible à tous les destinataires. Notamment, en fonction du nombre d’envoi total à réaliser, il va lancer des processus parallèles pour accélérer le traitement, en étant capable par exemple d’envoyer 50 000 mails/heure si on a 200 000 destinataires.

Attention toutefois, envoyer rapidement un grand nombre de mails est une chose, mais il faut penser que cela va provoquer un pic de visites simultanées sur votre site, et que votre hébergement doit aussi être dimensionné pour absorber ce trafic supplémentaire.

Expéditeur

La dernière partie du formulaire permet de fixer les noms et emails de l’expéditeur qui apparaitra sur vos envois en nombre.

Historique des envois

Pour chaque envoi, le plugin conserve un historique de chaque adresse mail destinataire, date d’envoi, et statut (lu, cliqué, rejeté…) si il est récupéré depuis un service externe. Si vous envoyez beaucoup de lettres à beaucoup de destinataires, cela peut faire grossir la base de données de manière excessive, et dans ce cas il est préférable de purger les statistiques d’envoi pour les vieux envois.
Seul le détail des statistiques sera purgé, mais vous conserverez une statistique globale du nombre de mails reçus, lus, cliqués, rejetés…

Personnalisation du contenu des courriels

Avant chaque envoi d’un email, le plugin déclenche la personnalisation du mail à l’aide des variables qui décrivent le destinataire (voir Newsletters).
Les variables sont celles fournies par le plugin Mailsubscribers pour la description d’un inscrit :

  • email
  • nom
  • listes
  • lang
  • status
  • url_unsubscribe

Pour plus de détail, voir ce que retourne la methode newsletter/subscriber de l’API Newsletter.

Lors de l’envoi à un email unique qui n’est pas forcément inscrit, le plugin essaye de remplir au mieux les variables.

Envoi d’une Info-lettre

L’envoi d’une info-lettre se fait depuis la page d’administration de l’info-lettre, tel que décrit par Newsletters. Un formulaire d’envoi est disponible :

Si la première partie du formulaire sert à faire un envoi unitaire, c’est ici la seconde partie qui nous intéresse. En sélectionnant une liste d’inscrits, on peut déclencher l’envoi en masse à cette adresse en cliquant sur le bouton « Envoyer ! » en regard du selecteur :

On reçoit alors un message de confirmation du déclenchement de l’envoi, et l’envoi en cours apparaît en bas du formulaire. Un résumé de l’avancement apparaît (exprimé en nombre de mails envoyés par rapport nombre total de destinataires). Des boutons de contrôle permettent de mettre l’envoi en pause ou d’abandonner l’envoi.

Tant qu’un envoi est en cours, la liste est rafraichie toutes les 2minutes pour afficher la progression de l’envoi.

Suivi des envois de lot

Il est possible d’avoir une vision plus détaillée des envois de lot (passés en en cours). Pour cela, utilisez le menu Publication > Suivi des envois de mails en nombre. Vous accédez alors à une page qui récapitule les envois en cours et les envois terminés :

Les lots d’envoi en cours sont affichés d’une puce orange, les envois en pause d’une puce blanche, les envois terminés d’une puce verte et les envois abandonnés d’une puce rouge.

Si on clic sur le lien Envoi N°x d’un des envois, on arrive sur une page récapitulative complète qui expose la date et l’avancement de l’envoi, le contenu HTML et texte envoyé, ainsi que la liste des destinataires :

Les destinataires sont regroupés par statut (envoi à venir, envoi réussi, email ouvert, email cliqué, envoi échoué). Il est ainsi possible de retrouver si l’email a déjà été envoyé à un destinataire particulier, ou si il l’a ouvert, ou cliqué sur un lien [4].

Gestion des erreurs

Les envois échoués sont directement marqués en statut fail et ne sont pas relancés. Dans le cas d’un SMTP il pourrait être utile de faire plusieurs tentatives avant de déclarer l’envoi vers une adresse en echec (prise en compte des retry-later notamment). Dans le cas d’un service externe, c’est lui qui prend en compte la relance de cet essai.

La gestion des bounce est prise en charge avec le service Mandrill qui notifie en HTTP pour signaler quand un envoi a été rejeté. Dans le cas de l’envoi par SMTP on ne gère pas les bounce (l’API interne le permet au moyen de la fonction newsletter/feedback mais il faut implémenter la partie relève d’une boite mail qui sert à collecter les bounces).

Pour le service Mailjet, l’API calcule les bounces. Au bout de 3 bounces sur une adresse email, cette adresse est désabonnée. Il est possible de modifier cette valeur en définissant la constante define('_MAILSHOT_MAX_FAIL', 3);

En cas de non-déclenchement des envois :

Si l’envoi ne démarre pas ou met du temps, c’est parce que le cron de SPIP ne fonctionne pas ou pas assez souvent. Vous pouvez le forcer à la main en appelant l’url spip.php?action=cron mais en général c’est lié à un hebergeur qui bloque les appels http sortant, ou un site avec vraiment très peu de traffic.
Dans ce cas, un paliatif peut-être d’ajouter dans le fichier mes_options.php la ligne :
define('_HTML_BG_CRON_FORCE',true);

Migration depuis un ancien plugin

Lors de l’installation, le plugin regarde si les plugins SPIP-Listes ou SPIP-Lettre étaient auparavant utilisés. Si les tables correspondantes sont détectées, l’historique des envois (et des destinataires si possible) est automatiquement importé. Il contient naturellement le contenu HTML et Texte qui avait été envoyé.

Après avoir installé le plugin Mailshot et vérifié que toutes les anciens envois ont bien été importés, vous pouvez désinstaller votre ancien plugin pour supprimer ses données si vous le souhaitez.

Voir en ligne : https://plugins.spip.net/mailshot

Notes

[1pour bénéficier des fonctions de statistiques d’envoi au sein de SPIP, il faut utiliser l’API v3 de Mailjet

[2pour bénéficier des services de Sparkpost, il faudra que votre serveur fonctionne sous php 5.5.0 minimum

[3qui nécessite maintenant un compte Mailchimp payant

[4les fonctions de tracking sont implémentées avec les services Mailjet, Sparkpost et Mandrill

Dernière modification de cette page le 12 janvier 2018

Retour en haut de la page

Tout afficher

Vos commentaires

  • Le 11 juin à 01:36, par dut En réponse à : Mailshot

    Depuis la dernière mise à jour (SPIP + plugins) dans la branche 3.1 les envois de test passent, mais les envois en nombre ne démarrent pas, même en s’efforçant d’activer le CRON

    Où regarder pour savoir la raison de ce problème, et comment l’ameliorer ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 16:35, par Maïeul En réponse à : Mailshot

    Est-ce qu’il envisageable d’avoir une gestion de bounces avec Sparkpost ? Il faudrait implémenter cela comment ?

    • Le 6 juin à 08:52, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      Maieul,

      J’ai vu sur Sparkpost que l’on pouvait mettre un bounces sur un cname mais cela impose d’envoyer avec un sous domaine.

      Je me trompe ?

    • Le 6 juin à 10:38, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      Oui, sparkpost permet une gestion de bounce avec un sous domaine. Mais ma question était plutot : comment obtient t-on les résultats des bounces dans SPIP, et pas en allant dans l’interface sparkpost/en consultant l’API sparkpost

    • Le 6 juin à 10:41, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      Je pense que si tu envoi avec un email est sur la config du bonce ça remonte mais du coup faut envoyer avec email.domaine.ext

    • Le 6 juin à 10:44, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      tu n’a pas compris mon problème.

      Sparkpost recoit parfaitement les infos de bounce, une fois les réglages faits, et je peux envoyer depuis mon domain principal. Pas de souci de ce côté là.

      non, le problème est de récupéré les infos que sparkpost a recupéré chez SPIP.

    • Le 6 juin à 10:51, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      parce que moi je bloque la dessus https://screenshots.firefox.com/lg5o2ddStI7pYtEa/app.sparkpost.com
      il veut un sous domaine

    • Le 6 juin à 10:59, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      oui il faut que tu crée un sous domain chez ton prestataires de domaines. avec un cname qui pointe vers sparkpost.

    • Le 6 juin à 11:05, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      Oui et envoyer avec et ça doit le faire alors.

    • Le 6 juin à 11:08, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      non, non ! tu envoie avec ton adresse sans le prefixe bounce !!

    • Le 6 juin à 11:15, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      Ba non justement il faut que bounces.domaine.ext soit connu par sarkpost.
      Ou alors je comprends rien.

    • Le 6 juin à 11:21, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      oui boucne.domaine.ext doit être reconnu par sparkpost. MAIS pour autant, lorsque tu envoie via sparkpost, tu envoie via ton domaine principal.

      En fait c’est assez « simple ».
      1. Tu envoie depuis @domaine.tld via sparkpost
      2. Sparkpost
      a. Ajoute un entete indiquant que le bounce doit être envoyé sur bounce.domaine.tld
      b. Envoie chaque message avec sa technique
      3. En cas de bounce, le serveur qui recoit le message envoie le bounce non pas sur @domaine.tld mais sur @bounce.domaine.tld
      4. Si tu a fais correctement tes réglages DNS, c’est donc sparkpost qui recoit les notifs de bounces
      5. Il les analyses et te fournit ainsi les résultats de bounce. Cela lui sert également pour renvoyer les mails si besoins lorsque le bounce est de type « indisponibilité temporaire ».

      Donc tu a juste à configurer bounce.domaine.tld en CNAM sur sparkpostmail.com chez ton fournisseur de domaine. Ensuite, tu attends les 3/4 heures de propagation, tu vérifie que sparkpost et ok, et ca roule.

    • Le 6 juin à 12:41, par DD En réponse à : Mailshot

      Bonjour,

      Je crois qu’il faut utiliser l’API et pas le SMTP pour que les infos sur les bounce / fail soit transmise à SPIP.

    • Le 6 juin à 12:44, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      j’utilise l’API, et je les vois pas.

    • Le 6 juin à 16:39, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      J’ai testé mais il faut envoyer avec bounces.... du coup .

    • Le 6 juin à 16:40, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      heu ????? non moi j’envoie sans bounce, et l’API marche nickel....

    • Le 6 juin à 20:18, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      on peut voir ta config ?

    • Le 8 juin à 19:21, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      Bah heu, je met juste la clef d’APi quoi...

    • Le 9 juin à 08:41, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      et tu as essayer d’envoyer avec le sous domaine ?

    • Le 10 juin à 13:53, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      bah non, pourquoi faire ?

    • Le 10 juin à 14:01, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      Tester les bounces ;)

    • Le 10 juin à 14:03, par Maïeul En réponse à : Mailshot

      Mais ca n’a rien à voir !!!

      tu as toujours rien compris, je sais plus comment t’expliqiuer les choses.

      Tu envoie depuis ton domaine principal, et sparkpost recois les bounces !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 20:59, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

    Bonsoir,

    On peut envisager d’implémenter ceci dans la configuration https://www.sparkpost.com/blog/smart-send/ ?

    Merci.

    • Le 9 juin à 08:54, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      Cela me semble assez simple a faire avec une petite config, ça serait bien pour les grande liste ou peu de monde lit les emails.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 23:25, par DD En réponse à : Mailshot

    Hello,

    J’utilisais sparkpost.com sans problème mais je n’arrive pas à faire fonctionner eu.sparkpost.com avec mailshot.
    Est-ce que ce plugin est utilisable avec eu.sparkpost.com ?

    J’ai le message d’erreur :
    « Unauthorized. array ( ’options’ => array ( ’open_tracking’ => false, ’clic_tracking’ => false, ), ’campaign_id’ => ’’, ’recipients’ => array ( 0 => array ( ’address’ => array ( ’email’ => ’mon@site.fr’, ’name’ => ’’, ), ), ), ’content’ => array ( ’from’ => array ( ’email’ => ’mail@site.com’, ’name’ => ’Site’, ), ’subject’ => ’Info’, ’headers’ => array ( ’Precedence’ => ’bulk’, ), ’text’ => ’...’, ’html’ => ’...’, ), ) »

    Merci

    • Le 6 juin à 08:50, par Pierre KUHN En réponse à : Mailshot

      Bonjour,

      eu.sparkpost.com ne fonctionne pas comme domaine.
      Pourquoi quitter sparkpost.com ?

    • Le 6 juin à 09:40, par Cerdic En réponse à : Mailshot

      L’API Sparkpost est utilisée avec le endpoint https://api.sparkpost.com/api/v1/ codé en dur, donc non ça ne peut pas fonctionner avec eu.sparkpost.com qui nécessite d’utiliser le endpoint https://api.eu.sparkpost.com/api/v1.
      Je vais regarder pour ajouter une option et prendre en charge la variante eu

    • Le 6 juin à 10:23, par Cerdic En réponse à : Mailshot

      OK la version 1.24 du plugin doit fonctionner avec eu.sparkpost.com, j’ai ajouté une option de configuration
      https://zone.spip.org/trac/spip-zone/changeset/110537
      (à tester)

    • Le 6 juin à 12:38, par DD En réponse à : Mailshot

      Super merci bien je vais tester.
      Avec eu.sparkpost.com les données sont stockées et traitées en Europe ; mais attention le quota maximum pour le « free plan » est de 750 envois / jour et contrairement à sparkpost.com il n’y a pas apparemment pas d’augmentation de celui-ci même si la réputation du compte (ie taux de bounce) est top.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 12:46, par joz En réponse à : Mailshot

    Bonjour

    Sous « Gestion des erreurs » je lis : Dans le cas d’un SMTP il pourrait être utile de faire plusieurs tentatives avant de déclarer l’envoi vers une adresse en echec (prise en compte des retry-later notamment).

    Où est-ce que ces plusieurs tentatives / le retry-later se metten en place ?

    Merci d’avance : )

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 16:33, par Philippe En réponse à : Mailshot

    bonjour

    avec mailshot et un abonnement mailjet, j’ai une erreur quand je fais un envoi test :

    1. SMTP connect() failed.
    2. https://github.com/PHPMailer/PHPMailer/wiki/Troubleshooting

    Télécharger

    merci si vous avez une piste

    • Le 28 février à 16:34, par Philippe En réponse à : Mailshot

      je précise :
      spip 3.2
      php 5.6

      squelettes avec plein de plugins ...
      merci

    • Le 28 février à 21:29, par Jaseur En réponse à : Mailshot

      Bonsoir,
      ce fil en dessous répond probablement à votre besoin d’infos : https://contrib.spip.net/Mailshot#forum494923

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 15:50, par graphie En réponse à : Mailshot

    Bonjour,

    Je viens de recevoir l’info suivante en provenance de Sparkpost : est-ce que cela influe sur le plugin ou la configuration du plugin ?

    Reminder : Transmissions API & SMTP API Change Monday Feb 12

    We want to remind you about a Transmissions API and SMTP API change that we told you about previously. We will be making these changes on Monday, February 12, 2018.

    Note : if you’re integrated to SparkPost via a partner, such as Ongage, they have already made these changes in their code, and you won’t be affected.

    As a reminder, and as outlined in this blog post, we will make suppression checks asynchronously on incoming messages. As a result, the response in both the REST Transmissions API and the SMTP API will change as follows :

    SMTP API

    Current : return a ‘250 Ok’ and ‘policy rejection’ event (no injection event)
    Future : return a ‘250 Ok’ with ‘injection’ event followed by a ‘bounce’ event
    Transmissions REST API

    Single recipient

    Current : return a 400 with special error message, followed by a ‘generation rejection’ event
    Future : return a 200 with an ‘injection’ event followed by a ‘bounce’ event
    Multiple recipient

    Current : return a 200 followed by a ‘generation rejection’ event (no injection event)
    Future : return a 200 with an ‘injection’ event followed by a ‘bounce’ event
    When a bounce is generated due to suppression, the webhook will have bounce_class of “25” and an error_code of “554” and reason of “Recipient address was suppressed due to customer policy” or “Recipient address was suppressed due to system policy”.

    If you have any questions, please contact Support.

    Best,
    The SparkPost Team

    Merci !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 08:23, par erational En réponse à : Mailshot

    Hello.

    Voici un petit script utilitaire pour désabonner des emails en masse.
    Cela peut être utile, par exemple, pour nettoyer des emails en bounce suite à l’import d’emails un peu vieux et moisis et que l’on ne peut pas se faire griller auprès de sa plateforme d’envois
    http://spip.pastebin.fr/52881

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:35, par Fa_b En réponse à : Mailshot

    Salut à tous,

    Petit retour sur cet excellent plugin, il semblerait (j’en suis même sûr) qu’un mail inscrit sur N listes reçoivent N fois la newsletter.

    • On peut vouloir s’inscrire à plusieurs listes.
    • On peut vouloir envoyer une newsletter à plusieurs listes.
    • Mais la recevoir une seule fois est suffisant.

    Il ne manquerait pas un mécanisme du genre « Vérifier si la newsletter n’a pas déjà été envoyée sur cet email » ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 10:15, par Jaseur Boréal En réponse à : Mailshot

    Bonjour
    Sur un spip 3.2 à jour avec « Facteur 3.5.0 - stable » + « MailShot 1.22.4 - stable » dernières versions.

    Hier, à ma demande, les techniciens chez Mailjet ont migré mon compte d’une vieille version « V1 in.mailjet.com » vers la dernière version « in-v3.mailjet.com ».
    Les clés ne changent pas, seul le réglage du choix de sous-domaine Mailjet a été modifié dans Facteur & Mailshot pour la V3 avec la configuration de Mailshot bien enregistrée.

    J’ai vérifié que dans « Facteur » et dans « Mailshot » les réglages de ports soient similaires.

    Les tests de départs de courriels de Facteur tournent indéfiniment ou donnent des erreurs type : « SMTP Error : Could not connect to SMTP host. »
    Les emails ne partent pas quelques soient les réglages de port ou de connexion sécurisée TLS , SSL ou pas.

    Le technicien de Mailjet m’écrit : « Si les mails partent de Mailshot, il faudrait entrer en contact avec eux et ils devraient être en mesure de déterminer précisément à quel niveau cela bloque en consultant leurs logs. »

    Les réglages actuels :

    Réglages utilisés du plugin Facteur & Mailshot :
    Utiliser SMTP Hôte : in-v3.mailjet.com
    Port : 465
    Requiert une authentification : oui
    Nom d’utilisateur : xxxx
    Mot de passe : yyyy
    Connexion sécurisée : TLS (recommandé
    Validation du certificat SSL le certificat SSL du serveur SMTP est émis par une Autorité de Certification (recommandé).

    Avez- vous une idée d’un réglage oublié ?
    Merci pour toute piste de solution.

    • Le 15 décembre 2017 à 10:26, par Cerdic En réponse à : Mailshot

      Dans la configuration de Mailshot, il vaut mieux utiliser le choix « Mailjet » au lieu de « Serveur SMTP », cela permet d’utiliser l’API complète de Mailjet et les réglages sont plus simples.

      Pour Facteur j’ai la même chose que toi, sauf pour le port (25 au lieu de 465), et ça fonctionne bien

    • Le 15 décembre 2017 à 10:38, par Jaseur Boréal En réponse à : Mailshot

      (suite)
      Pour info Les infolettres de test du plugin newsletter partent correctement et sont réceptionnées dans les minutes qui suivent,
      alors que le plugin Facteur affiche l’erreur : « SMTP Error : Could not connect to SMTP host. »

    • Le 15 décembre 2017 à 11:20, par Jaseur Boréal En réponse à : Mailshot

      Ma configuration de Mailshot est réglée sur mailjet depuis plusieurs années. Le choix « Mailjet » de l’API Version 3 n’est que depuis hier. Ce serait apparemment « Facteur » qui dysfonctionnerait pour ses propres tests ?

      -  Facteur : Regroupe toutes les fonctions avancées autour de l’envoi de courriels.
      -  Mailshot : Permet l’envoi en nombre d’emails au moyen d’un SMTP externe.

      Dois-je comprendre que Mailshot n’a pas besoin de Facteur pour fonctionner ?
      Mais que facteur a besoin de savoir comment Mailshot fonctionne ?

      J’ai parfois quelques difficultés à bien comprendre les rôles respectifs et les interactions entre Facteur et Mailshot.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici Les choses à faire avant de poser une question (Prolégomènes aux rapports de bugs. )
Ajouter un document

Retour en haut de la page

Ça discute par ici

  • ScolaSPIP 4

    19 janvier 2016 – 345 commentaires

    ScolaSPIP est plugin-squelette responsive personnalisable pour sites Web d’établissements scolaires basé sur SPIPr Présentation de ScolaSPIP Ce plugin pour SPIP 3 est développé par la Dane de l’académie de Versailles pour les webmestres de cette (...)

  • Notifications

    23 juillet 2007 – 209 commentaires

    Le plugin notifications sait envoyer des mails quand les gens s’expriment dans le forum de l’espace privé, sous un article, ou dans la messagerie personnelle... Il permet également de notifier le ou les auteurs d’un article lors de la publication de (...)

  • Albums 3

    8 août 2014 – 279 commentaires

    Le plugin « Albums » évolue dans une version 3 pour SPIP 3. Avant d’effectuer une mise à jour depuis la version 1 ou 2, consultez les notes sur la rétro-compatibilité. Les modèles, notamment, on reçut quelques changements pour la bonne cause. En (...)

  • Plugin SEO

    6 août 2009 – 245 commentaires

    SEO est un plugin qui ajoute la possibilité d’insérer manuellement où vous le souhaitez ou de manière automatique dans la partie de votre site web : meta tags, URL canonique, Google webmaster tools Meta Code et Google Analytics javascript. Il est (...)

  • Les crayons

    23 avril 2008 – 840 commentaires

    Ce plugin permet d’éditer les contenus sur les pages publiques du site, sans passer par l’espace privé de SPIP.